Agrandir le texte
A | A+ | A+
Rééquilibrage alimentaire » L'Equilibre au quotidien

Nutrition, équilibre alimentaire à Vernon, Mantes la Jolie

Manger mieux pour vivre mieux.

Aujourd’hui, nos apports caloriques sont largement au delà de nos dépenses et ce déséquilibre de la balance nous mène doucement sur la pente de la surcharge pondérale et des soucis de santé qui en découlent.

Il ne fait plus aucun doute qu’un effort est nécessaire pour retrouver une alimentation saine qui corresponde aux besoins de notre organisme et une activité physique quotidienne qui lui permette d’entretenir son capital. Manger mieux devient réellement un enjeu de santé et les pouvoirs publiques nous le matraquent à longueur de journée ; Pour votre santé, évitez de manger trop gras, trop sucré, trop salé. Evitez de grignoter. Bougez plus. Des recommandations somme toute louables mais qu’il nous est parfois difficile de suivre au quotidien ; la diététique est un domaine où les connaissances sont indéniablement sources de capital santé préservé. Encore faut-il trouver le temps de mettre en pratique ce que l’on sait : des repas de plus de 20 minutes afin d’atteindre la satiété et surtout de la reconnaitre ; un équilibre en macro-nutriments (protides, lipides, glucides, fibres) et en micro-nutriments (vitamines, minéraux, oligo-éléments).

Pour retrouver cet équilibre alimentaire et rétablir la balance métabolique, il est bien évidemment nécessaire de faire 3 à 4 repas quotidiens. Mais il faut aussi veiller à ce que ces repas, loin de l’anarchie alimentaire omniprésente, nous apportent tous les nutriments nécessaires au bon fonctionnement physique et intellectuel.

Il faut veiller à un apport protéique de haute valeur biologique (équilibre parfait des acides aminés essentiels pour une assimilation optimale), sans tomber dans l’excès de l’hyper protéiné (Dukan, pour ne citer que le plus connu), dangereux sur bien des plans.

Forme et dynamisme aussi bien physique qu’intellectuel sont tributaires de ces apports, parfois difficiles à satisfaire. Dans certaines situations (comme en post partum) les carences vont souligner la fatigue accumulée.

L’organisme, carencé, tente de pallier à ces déficits en multipliant les fringales et les quantités. Quand aux compléments alimentaires, tous s’accordent à dire qu’ils sont devenus indispensables, d'ailleurs environ 80% des médecins se supplémentent sans en parler

Besoin d'un renseignement ou d'un rendez-vous ?Contactez-moi